En écoute : JIM O’ROURKE « The Visitor » (Drag City / 2009)
Posté par L'Excelsior le 1 novembre 2013 – 19 h 59 min

jimorourke-visitor

Pour faire face aux premiers frimas, réécoutez ce disque de 2009 de Jim O’Rourke, pas le plus médiatisé de sa discographie mais en tout cas l’un des plus beaux. Icône de la scène post-rock/post-jazz de Chicago, celui a qui a signé une superbe trilogie entre folk et pop orchestral (« Bad timing » 1997, « Eureka » 1999, « Insignifiance » 2001 reprenant des titres de films de Nicolas Roeg), qui a produit des artistes majeurs de la scène indé début 2000 (Stereolab -notamment un « Captain easychord » à l’enthousiasme canin tel qu’il aurait pu être un générique de 30 Millions d’Amis – , Smog, Wilco), qui est devenu ni plus ni moins que le cinquième membre de Sonic Youth pendant quelques années (cf Route du Rock 2007), puis s’est exilé au Japon pour mener des explorations nombreuses, livre en 2005 ce titre instrumental d’une sérénité et élévation éblouissantes, avec la même aptitude qu’un Robert Wyatt pour entremêler des éléments country, folk, jazz, et définitivement pop dans cette rêverie de 38 minutes où l’auteur aurait utilisé près de 200 pistes instrumentales.

Rubrique  

Ajoutez votre commentaire

Vous devez être connecté pour poster, enregistrez-vous.