En écoute : MOGWAI « Rave tapes » (Rock Action / 2014)
Posté par L'Excelsior le 7 janvier 2014 – 21 h 47 min

143884

En une quinzaine d’année, plusieurs fois l’overdose et l’épuisement de la formule ont pu se faire craindre, et pourtant les écossais de Mogwai auront su renouveler leur oeuvre instrumentale qui ne repose pourtant que sur quelques modèles de morceaux revisités à chaque album :
-le morceau single-type de Mogwai, avec des couplets calmes et des refrains un peu plus enjoués : Summer (1997), Friend of the Night (2008), avec des variantes parfois plus accélérées tel San Pedro (2011)
-le morceau type « montagne-russe mille-feuille », avec de longues montées et descentes avec superpositions de couches de guitares saturées ou de tremolo, parfaites pour tenir de longs faux plats en vélo : Ex-cowboy (1999), I Love You, I’m Going To Blow Up Your School (2008), Too Raging To Cheers (2011)
– le morceau type « ballade chantée du troisième type », des slows +/- neurasthéniques avec chant vocodé ou en japonais, parfois mêmes des hymnes capables d’émouvoir un stade entier : Dial: Revenge (2001), Hunted by a freak (2003)
– le morceau type « mélo-ritournelle cinématographique », tel « Get to France » (2011), et qui sera la veine qu’ils exploreront notamment pour les BO du film « Zidane » ou de la série « Les revenants »

Avec le recul, le plus frappant est que , derrière ses faux airs de rock extrême (souvenir d’oreilles en sang à un concert en 1998), la musique de Mogwai a un fond de musique trad’ assez étonnant, notamment dans ses constructions rythmiques répétitives et ses cadences. Regarder des videos de danses bretonnes ou scottish avec « Rano Pano » ou « Summer » en musique de fond et vous verrez à quel point leur musique se prête aux danses folkloriques. Leurs obsessions volumétriques, à coup de guitares survoltées, ne font que marcher sur les traces de la bombarde, instrument « noise » par définition.

Sur les derniers albums, une part belle est désormais laissée aux sonorités électroniques, leur permettant d’explorer des atmosphères plus décontractées tel The Sun Smells Too Loud (2008) qui pouvait les rapprocher de leurs compatriotes du groupes Errors. Un versant électronique qui transparaissait naguère dans leur discographie revisitée et remixée (le merveilleux triple album Kicking a dead pid de 1998, autrement plus convainquant que « A wrenched virile » de 2012), et qui aujourd’hui est sur le point de devenir majoritaire dans leur son, preuve de la primauté du son synthétique dans les années 2010 et du comeback au pouvoir des claviers analogiques d’antan.

De prime abord, leur nouvel album Rave Tapes prévu le 20/01/2014 ne semble pas casser quatre pattes à un canard. Un album un peu redondant, un peu en roue libre, du Mogwai presque franchisé, à la limite de l’auto-plagiat. Mais ne désespérons pas que sur la distance, tel un vin à attendre, le disque saura révèler une sève plus gouteuse qu’il n’y paraît. « The lord is out of control » est la berceuse au vocodeur faite et refaite par le groupe. Plus enlevé et plutot sympathique, « Hexon Bogon » ne sonne toutefois pas vraiment comme un inédit. Un peu court dans la batterie et les soli de synthés, « No Medicine For Regret » donne presque l’impression d’être du simili-Mogwai façonné par un logiciel de faussaire. L’un des morceaux les plus remarquables, « Remurdered« , réitère dans sa seconde partie à la fois le virage électronisant du groupe et aussi leur dimension éternellement folklorique (cette fois-ci, il s’agit d’une gigue) : le morceau sonne super bien, mais finit par tourner un peu en rond sur le dance-floor. Empreint également de synthés en avant, « Ferocious Simon » confirme enfin la virtuosité du groupe à savoir nommer ses chansons.

A noter : pour les amateurs de placements financiers à risques réduits, la box speciale avec vinyles complémentaires, cassette, livre et cetera, est peut-être un placement judicieux même si l’édition limitée n’est pas si mince que cela avec 5000 (Rock) Actions.

resize_1387547169

Rubrique  

Ajoutez votre commentaire

Vous devez être connecté pour poster, enregistrez-vous.