SOURDURE + MDOU MOCTAR
Posté par L'Excelsior le 5 novembre 2015 – 10 h 40 min

Billetterie en ligne

En partenariat avec TERIAKI

 

Sourdure

Bourrée électronique / Clermont-Ferrand

ernest bergez

Ernest Bergez explose les codes des musiques traditionnelles auvergnates, à coup de traitement dub et de folk bizarre.
Formé à l’ENM de Villeurbanne, puis au CEFEDEM Rhône Alpes, Ernest Bergez est Titulaire d’un Diplôme d’État de professeur en musiques actuelles amplifiées. Au cours de sa formation, il a suivis un « tutorat artistique » avec Jérôme Noetinger. Il enseigne actuellement au CRA.P à Lyon et intervient au Cefedem Rhône Alpes.
www.ernestbergez.com
sourdure.bandcamp.com/album/la-vir-e

Mdou Moctar

Desert Rock / Niger Mdou Moctar

Le Touarègue Mdou Octar incarne la bande-son de la nouvelle génération. Sous ses doigts, le blues du Sahel se teinte des couleurs psyché-rock. Une apnée hallucinant dans les méandres du désert, aux confins du Niger.

 A Agadez, la ville où les guitares sont reines, Mdou Moctar est l’un des nouveaux princes. Sa musique, c’est la bande-son d’une jeunesse partagée entre la mémoire des sables et le présent numérique. Comme celles de ses aînés ishumars, sa guitare électrique imprime un groove obsédant. Le Touarègue s’est fait remarquer en 2008 avec « Anar », une ballade auto-tunée passée de portable en mobile via Bluetooth… Depuis le buzz n’a fait qu’amplifier, jusqu’à ce qu’atterrisse le terrassant album Alefan. Un effet garanti qui devrait se reproduire en direct avec ce power trio, terriblement rétro-futuriste. « Cradi-moderne », avait dit un jour Rachid Taha, un type qui s’y connaît dans ce genre d’histoires.

 Mdou Moctar a pu faire ses premiers concerts en France à l’invitation d’amateurs de rock indé (festival Sonic Protest) et de jazz (festival Banlieues Bleues). Le documentaire « Akounak Tedalat Taha Tazoughai (littéralement: “Pluie de couleur bleue avec un peu de rouge”) ,dans lequel l’américain Christopher Kirkely conte le périple de ce guitariste, a également été présenté en 2015 à la Gaité Lyrique ou au Ground Zero. Nul doute que sa venue à Allonnes, dans l’antre de la péniche, saura ravir aussi bien les amateurs de blues du désert que les fans de rock frénétique.

music from saharan cellphones

Image de prévisualisation YouTube

 

  http://sahelsounds.com/mdou-moctar/

Rubrique  

Ajoutez votre commentaire

Vous devez être connecté pour poster, enregistrez-vous.