En écoute : SUFJAN STEVENS « All delighted people EP » + « The Age of ADZ » (2010)
Posté par L'Excelsior le 13 décembre 2010 – 21 h 20 min

sufjan_stevens_all_delighted_ppl

« J’ai essayé de mon mieux, j’ai essayé en vain, mais le monde est un beau gâchis! »

Le nouvel album de Sufjan Stevens et son EP simultané aux longs morceaux tournent en boucle depuis plusieurs semaines et s’imposent comme deux des chefs d’oeuvre musicaux de l’année 2010.

Sufjan Stevens a entamé il y a quelques années une merveilleuse discographie d’une pop ciselée vibrant entre folk solitaire et musique orchestrée. Un peu comme si Léonard Cohen avait enregistré des albums avec Jean-Claude Vannier (compositeur de « L’Enfant assassin des mouches » et émérite arrangeur de « L’Histoire de Melody Nelson »

Avec son incroyable facilité d’écriture, cet américain annonça la sortie d’une série de 50 albums dédiés aux différents Etats-Unis, mais seuls les albums « Illinois » et « Michigan » ont vu le jour. Il change de fusil d’épaule en 2006 et sort un merveilleux triple album dédié à Noël, puis un album DVD sur le « Brooklyn Queens Expressway ».

Comme de rares génies, il réussit à composer en qualité et en quantité et signe ainsi 178 titres en dix ans ! Et autant de titres passionnants qui invitent à l’écouter de façon également … quantitative (j’ai même été colocataire quelques temps d’une rennaise qui range sa chambre et qui avait entrepris d’écouter Illinoise à chacune de ses douches !)

Le All delight people EP est sorti en mp3 (en téléchargement libre,avec les paroles en prime sur le bandcamp) en août dernier et une version vinyle vient tout juste d’être éditée.
L’hymne inaugural et éponyme le classe immédiatement dans la série de ces grands disques empreint d’une mélancolie saisonnière à l’approche de l’hiver (cf Deserters Songs de Mercury Rev à l’automne 1998). Et la conclusion des paroles rappelle le Life in Vain de Daniel Johnston quand Sufjan Stevens entonne :
« I tried to save the things I made
Oh! But the world is a mess, Oh! But the world is a mess
And what difference does it make if the world is a mess?
If the world is a mess!
I tried my best I tried in vain
Oh! But the world is a mess! Oh! But the world is a mess!
 »

L’album The Age of Adz surprend par sa production aux consonances plus électroniques que sur les précédents disques et par le traitement parfois synthétique de la voix, à tel point qu’on pourrait presque parler de virage discographique à la Kid A de Radiohead. Mais simultanément, les refrains bouleversants et les « éruptions de choeurs » sont toujours au rendez-vous et confirme qu’à 35 ans, Sufjan Steven est l’un des plus touchants songwriters du moment.

sufjanstevens.bandcamp.com

sufjan stevensufjan christmassufjan illinoise

Rubrique  

Ajoutez votre commentaire

Vous devez être connecté pour poster, enregistrez-vous.